Quelle différence entre des ultrasons magnétostrictifs, piézoélectriques et multifréquence ?

Sur son principe de base, l’ultrason magnétostrictif est l’une des plus vieilles technologies d’ultrasons. Toutefois elle n’avait auparavant qu’un très faible degré d’efficacité.

Par la suite on a découvert la piézoélectricité, qui est très bon marché et qui s’importe aussi à peu de frais d’Asie. Cela explique que beaucoup se soient tournés vers la piézoélectricité.

L’ultrason magnétostrictif

nous avons des installations de nettoyage par ultrasons magnétostrictifs qui fonctionnent depuis 20 ans sans problème

Nous avons des installations de nettoyage par ultrasons magnétostrictifs qui fonctionnent depuis 20 ans sans problème

Nous avons cependant continué à travailler sur les ultrasons magnétostrictifs, et nous avons développé notre ultrason Magnasonic. Il est bien plus efficace et surtout, il ne s’use presque pas, contrairement aux émetteurs piézoélectriques.

Par conséquent, nous avons des installations de nettoyage par ultrasons magnétostrictifs qui fonctionnent depuis 20 ans sans problème, et qui travaillent encore aujourd’hui avec le même émetteur d’ultrasons qu’au début.

Ce n’est pas possible avec la technologie piézoélectrique. Dans ce domaine, la durée de vie des émetteurs est généralement de 4000 à 6000 heures.

Cela signifie que les émetteurs doivent être changés tous les un ou deux ans, ce qui n’est pas le cas avec notre technologie magnétostrictive.

Mais vous utilisez aussi la piézoélectricité

Oui nous utilisons cette technologie quand il y a des prescriptions de fréquences.

Par exemple, dans le secteur du nettoyage de composants, nous avons des installations qui fonctionnent avec des ultrasons multifréquences ou piézoélectriques. Mais la technique magnétostrictive est mieux adaptée pour le nettoyage des moules et des outillages.

Tout d’abord, pour le nettoyage des composants les températures sont nettement plus basses :

  • Dans le nettoyage des moules, les températures vont jusqu’à 95 degrés,
  • alors que dans le nettoyage des composants la température est en général de 40 à 50 degrés.

Le problème des émetteurs piézoélectriques est qu’ils se dégradent très rapidement sous l’effet de hautes températures.

Une installation à ultrasons magnétostrictifs peut être utilisée au-delà de 100 degrés et ne s’userait pas pour autant. Avec les ultrasons magnétostrictifs, on peut également avoir de longs temps de fonctionnement.

Donc nous avons des durées de fonctionnement et des températures très différentes selon les secteurs

Donc nous avons des durées de fonctionnement et des températures très différentes selon les secteurs

Si vous nettoyez une pièce médicale, vous la lavez peut-être pendant deux ou trois minutes maximum. Si vous nettoyez un moule permanent utilisé dans une fonderie, cela va peut-être prendre une heure.

Donc nous avons des durées de fonctionnement et des températures très différentes selon les secteurs.

La technologie magnétostrictive a donc de nombreux avantages pour le nettoyage de moules. On peut l’utiliser avec de hautes températures et pour de longues durées de fonctionnement, sans que l’émetteur ne subisse d’usure. Est-ce qu’il y a d’autres avantages ? Dans quelle mesure le nettoyage par ultrasons magnétostrictifs est-il spécialement adapté pour les moules et les outillages ?

 L’ultrason magnétostrictif est un ultrason à très basse fréquence. En général, la gamme de fréquence des ultrasons dans les cuves se situe entre 18 et 20 kHz.

De plus – et c’est aussi important – nous modulons en permanence la fréquence entre 18 et 20 kHz. Cela signifie que nous n’avons pas d’onde stationnaire.

L’ultrason magnétostrictif est un ultrason à très basse fréquence

L’ultrason magnétostrictif est un ultrason à très basse fréquence

Les ondes stationnaires

Une onde stationnaire est comme une sinusoïde, qui part d’un point A et va à un point B. Elle va toujours arriver au même point – et c’est justement ce que nous voulons éviter.

Je vous donne un exemple : Si vous frottez un diamant avec un bout de bois, les gens vous diront qu’il ne peut rien se passer. Mais si je frotte mon bout de bois toujours au même endroit sur le diamant, à un moment je vais finir par remarquer une usure.

Les ondes stationnaires provoquent des dommages dus à la cavitation. Les surfaces vont s’éroder.

Afin d’éviter cela, nous modulons la fréquence de l’ultrason magnasonic entre 18 et 20 kHz.

Les ondes stationnaires provoquent des dommages dus à la cavitation

Les ondes stationnaires provoquent des dommages dus à la cavitation

De très grosses bulles pour bien nettoyer les surfaces fortement souillées

La basse fréquence a également un autre avantage : comme nous avons de très basses fréquences, nous produisons de très grosses bulles.

Que signifie une grosse bulle ? Une grosse bulle contient beaucoup d’énergie. Ces bulles apparaissent dans le liquide et quand elles rencontrent la surface, elles implosent, en formant des micro-jets de liquide très violents qui décapent la saleté.

Quand j’ai de plus hautes fréquences, j’ai de plus petites bulles, et elles sont moins efficaces pour le nettoyage. Comme nous avons de grosses bulles, nous pouvons relativement bien nettoyer des surfaces fortement souillées.

 

 

 

, le 12 mars 2020