FISALABS MÈNE LES TRAVAUX DE RECHERCHE AU SEIN DU GROUPE.

Parmi les dernières innovations, nous vous présentons le Machine Controller Unit (MCU), un puissant logiciel de contrôle et de gestion qui permet de paramétrer toutes les machines FISA.

Quelle est la fonction du Machine Controller Unit (MCU), qu’est-ce qui a motivé sa création ?

Le MCU est le logiciel de contrôle et de gestion entièrement créé par Fisa.

Le MCU permet de gérer et de paramétrer toutes les machines vendues par Fisa. Chaque machine Fisa est vendue avec ce MCU. C’est un logiciel très puissant qui comporte deux parties. Une partie du logiciel qui est « fixe » et ne peut pas être modifiée par le client. L’autre partie peut être programmée ou reprogrammée par le client en fonction de ses besoins. Avec le MCU, il est possible de modifier les paramètres de nettoyage ou de modifier les séquences de nettoyage sans entrer dans de la programmation. Nous avons voulu faciliter au mieux le paramétrage des machines sans qu’il soit nécessaire d’être programmeur ou développeur.

Le MCU utilise toutes les technologies les plus récentes du marché. Il s’appuie sur une base de données Sql / Xml et un langage de programmation .Net C#. Nous avons également pris grand soin de l’interface graphique en proposant un logiciel totalement « responsive » qui s’adapte aux différentes tailles d’écrans. Il est également possible de personnaliser l’affichage des données en fonction des besoins de l’utilisateur. Le logiciel est totalement protégé avec la possibilité de gérer une liste d’utilisateurs du système. Il y a plusieurs niveaux d’accès avec la possibilité de personnaliser les accès et les configurations en fonction du profil des utilisateurs. Il y a des niveaux pensés pour les opérateurs, pour la maintenance ou pour les managers. Le MCU peut gérer des machines très simples mais aussi des machines très complexes.

Comment va évoluer le MCU pour les années à venir ?

Nous avons la volonté de rendre ce MCU toujours plus pratique, toujours plus facile d’accès et toujours plus intuitif pour nos clients. Nous voulons également faciliter le paramétrage des machines pour des cycles de nettoyage plus complexes, c’est notamment un besoin que nous avons identifié dans le secteur de l’optique. Nous avons aussi travaillé à la fiabilité de ce MCU en ajoutant des composantes de sécurité, notamment via la mise en place d’un système RAID qui permet de répartir les données sur plusieurs disques durs. Nous allons aussi étudier des solutions pour augmenter la disponibilité de la machine en cas de dysfonctionnement ou de problème matériel. Enfin, s’agissant de l’interface graphique, la prochaine génération du MCU intégrera une représentation parfaitement fidèle de la machine. Cette représentation sera faite par un graphiste 3D pour avoir une représentation de la machine encore plus conforme à la réalité, cela facilitera la compréhension des opérateurs.

Le MCU est-il compatible avec tous les systèmes d’exploitation ? Assurez-vous les mises à jour auprès de vos clients ?

Actuellement, notre logiciel est uniquement compatible avec Microsoft Windows, seul système d’exploitation utilisé dans le milieu industriel que nous ciblons.

Nous assurons également les mises à jour de nos plugins et logiciels. Elle sont mises en place par des techniciens Fisa qui se rendent sur site. Elles peuvent aussi être faites à distance via une connexion internet.

De manière générale, c’est l’une des choses qu’il faut toujours avoir à l’esprit :  apprendre à bien marier nos technologies propriétaires avec les technologies commerciales déjà utilisées par nos clients. Il faut trouver un bon équilibre et rester ouvert sur d’autres logiciels.

,le 1 octobre 2019