COATING, DIP COATING, FLOW COATING : QUELLES DIFFERENCES ?

Le coating est un procédé de vernissage par lequel on appose une couche de vernis sur les verres afin de les rendre plus résistants ou pour leur attribuer des propriétés particulières vis-à-vis de la lumière…

Le dip coating consiste à plonger un verre dans un vernis, ce qui permet d’attribuer les mêmes propriétés aux deux côtés du verre. En général, le vernis appliqué permet de solidifier le verre et de lui appliquer des propriétés antirayures.

Au contraire, le flow coating vise à différencier les deux côtés du verre en appliquant des vernis différents en fonction des propriétés qu’on souhaite lui attribuer. Nous utilisons pour cela des robots munis d’un petit jet qui ne cibleront qu’un seul côté du verre. Le flow coating est notamment utilisé pour certaines pièces comme les masques de ski ou les visières de motos car nous avons besoin de deux propriétés différentes pour le verre intérieur et le verre extérieur. Pour prendre l’exemple du masque de ski, nous souhaiterons que le côté intérieur du verre dispose de propriétés antibuée tandis que le côté extérieur du verre devra se montrer particulièrement résistant aux rayures.

 PROCÉDÉS DES MACHINES FISA POUR LE DIP COATING OU LE FLOW COATING

dip coating : les verres sont mis dans un panier, sont nettoyés puis séchés avant d’être plongés dans un bac de vernis. La chose la plus importante est de bien maîtriser la vitesse d’extraction afin que le vernis soit parfaitement efficace. Une fois le vernis déposé sur le verre, nous avons une première étape de séchage pour évacuer les solvants puis nous passons à la phase de polymérisation. La polymérisation consiste à passer les verres dans un four pour bien accrocher le vernis sur la surface du verre. Certaines de nos machines possèdent un four en ligne pour faire cette polymérisation.

flow coating : nos robots effectuent le travail. Ils possèdent des petits jets afin d’asperger un seul côté du verre. Ce vernis coule le long de la surface pour recouvrir la totalité du verre. Une fois que le premier côté est aspergé, le verre passe dans un autre module afin de recevoir sa deuxième couche de vernis. Les vernis utilisés ne sont pas les mêmes et ils attribuent des propriétés particulières aux deux côtés du verre. Pour réaliser ce traitement de surface, nos robots doivent être très précis sur la quantité de vernis utilisée, de même qu’ils doivent être très précis dans leurs déplacements.

LA MACHINE Fisalabs One EST UNE PETITE MACHINE DE DIP-COATING « TOUT-EN-UN »

Spécialement conçue pour les petits laboratoires, contrairement à nos autres machines qui sont modulaires, la FisalabsOne est une machine compacte avec un seul module. Elle permet de traiter jusqu’à 90 verres par heure à un prix très compétitif. Nous avons créé cette machine car les petits laboratoires n’ont pas besoin d’une grande productivité mais ils ont les mêmes impératifs de qualité que les grands acteurs. La FisalabsOne permet d’opérer toutes les étapes de nettoyage et de traitement de surface jusqu’à la pré-polymérisation.

Si notre client exige une plus grande productivité, il devra opter pour l’une de nos machines modulaires. Ces machines sont capables de produire au moins 240 verres par heure et jusqu’à 10 000 verres par heure en fonction du nombre de modules ajoutés.

,le 3 octobre 2019